JOUR 12 à la ferme

Aujourd’hui, comme hier, la journée commence avec un bon plat préparé par notre ami chinois Lee Hong.

25400824_1652515158137964_1417455217_o

C’est son dernier jour à la ferme, et il part vers 10h en direction de Kathmandu où il va retrouver des amis. Avant de retourner vivre dans le nord de la Chine, à Dalian.

Avec Pramila et les autres volontaires, nous nous occupons des squashs – cette sorte de courge verte locale, qui n’est pas un sport de raquette – et enlevons les graines pour faire sécher la peau. D’ici quelques semaines, tout sera sec et elle pourra conserver ce légume pour l’hiver ou plus tard !

25400756_1652515054804641_493962051_o

En discutant avec sa voisine, elle apprend que les graines peuvent également être grillées et broyées pour en faire une poudre que l’on met sur la salade. Nous mettons ainsi les graines de côté, un travail fastidieux mais nécessaire.

25434182_1652515171471296_1818051370_o

Dans l’après-midi, nous décidons de faire des momos et nous les dégustons vers 16h (voir l’article : COMMENT FAIRE DES MOMOS NEPALAIS). Un délice…

Pramila nous parle de son mariage – elle est maintenant divorcée – et nous explique que c’était un mariage arrangé.

Je ne connaissais pas mon mari. Je l’ai découvert le jour de la cérémonie. Quand je l’ai vu, je m’attendais à un homme plus grand ! Cela explique pourquoi tous mes enfants sont petits. Ma fille s’est toujours comparée à moi, mais elle ne me dépasse pas ! Dit-elle en rigolant.

Son mari n’était pas un bon homme, il n’a jamais aidé financièrement leurs enfants après le divorce alors que Pramila s’occupait d’eux, et la condamnait à rester dans la cuisine pour couvrir les besoins de 20 personnes quand ils étaient ensemble – et ce, pendant dix ans.

Pramila nous raconte sa vie mariée avec le sourire, et se moque gentiment de son ex-mari qui s’est remarié trois fois depuis leur divorce – en vain, sa dernière femme l’a quittée il y a trois mois – et n’a pas réussi à avoir de nouveaux enfants.

Après le repas, je discute avec les autres voyageurs – les anglais, l’américaine, l’allemande et l’islandaise – et ils me donnent de bonnes adresses pour la suite de mon voyage. Demain, je quitte la ferme pour de nouvelles aventures !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s