Milan – Italie

D’origine italienne, et ayant étudié l’italien au lycée en LV3, je décide de me rendre à Milan pour découvrir la ville et me replonger dans la culture italienne.

Depuis Stuttgart, je prends un vol EasyJet low-cost et arrive moins d’une heure après le décollage à l’aéroport de Milan Malpensa. Celui-ci se situe à environ 50km de la ville, et il faut prendre les transports en commun pour rejoindre la ville. N’ayant pas vraiment fait de recherches avant d’y aller, je prends l’option qui se présente à moi, en l’occurrence le train et paie 13€ pour me rendre à la gare centrale de Milan.

Une fois à la gare, malgré l’heure tardive – bientôt 21h – un supermarché est encore ouvert et je suis ravie de voir tous ces produits délicieux que l’on ne retrouve ni en France, ni en Allemagne. J’ai envie de tout acheter…

IMG_6220

Mais je me retiens, et ne cède qu’aux croissants fourrés à la confiture d’abricot.

Sans nouvelles de mon hôte de couchsurfing, je réserve à la dernière minute une nuit dans l’auberge de jeunesse la moins chère de la ville – l’auberge Scream House, en espérant qu’il ne s’agit pas d’un remake du film Scream – qui se situe non loin de là. Je trouve aisément l’auberge, sonne à l’interphone et parle italien. Mon interlocutrice me donne le chemin à suivre et pendant quelques instants je suis perdue : tourner à gauche, puis rentrer à droite pour prendre l’escalier mais pas celui qui est à gauche, puis prendre la première porte à l’étage mais pas celle qui mène dans l’autre pièce. Heureusement que j’ai des restes d’italien, et qu’il y a des panneaux !

Je m’installe à l’auberge, et sympathise avec des italiens qui sont dans ma chambre. Nous regardons ensemble un film, puis la gérante de l’auberge nous dit d’éteindre les lumières à 1h du matin car il est tard. Ambiance colonie de vacances…

Le lendemain, je pars de l’auberge en milieu de matinée et envoie plusieurs messages sur couchsurfing pour trouver de nouveaux hôtes. C’est de dernière minute, mais qui ne tente rien n’a rien ! Par chance, un hôte me répond rapidement et nous nous retrouvons en ville moins d’une heure après. Quel hasard de tomber sur un Népalais, alors que j’étais dans ce pays tout le mois de Décembre !

Il est étudiant à l’école polytechnique de Milan, et suit un master sur les nanotechnologies. Nous échangeons sur de nombreux sujets, et parlons évidemment durant de nombreuses heures du Népal.

Nous décidons de cuisiner ensemble népalais, et je suis nostalgique à la vue de ce bon dal bhat. Au Népal, j’en mangeais au moins une fois par jour !

IMG_6253

Le samedi, il propose de me faire visiter la ville et nous allons voir le Duomo, la Galleria Vittorio Emanuele II, le château Sforzesco, le Parc Sempione et l’Arco della Paca entre autres. Le temps est magnifique et il fait presque 15 degrés. Incroyable après un mois de pluie en Allemagne, et des températures avoisinant les 0 !

IMG_6241

IMG_6298

IMG_6256

IMG_6269

28124473_1710571998998946_1966693859_o

Nous prenons les transports en commun, et le tramway est très typique. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas vu de tram comme celui-ci !

IMG_6254

En fin de soirée, nous décidons d’aller dans une pizzeria qui est l’une des meilleures qu’il connaisse. Nous arrivons trop tôt – enfin, à l’heure, mais visiblement 19h siginifie 19h30 : le personnel nous dit gentiment qu’ils sont en train de manger et que nous devons revenir plus tard. Après avoir fait trois fois le tour du patelin, nous revenons à la pizzeria (A’ Tarentella) et cette fois-ci le personnel nous accueille. Ils ne sont pas très aimables, et la pizza est un peu trop riches en ingrédients, mais bonne.

IMG_6307

Après avoir mangé le demi kilo de parmesan qui était sur ma pizza, je suis mon hôte au supermarché où nous achetons une bouteille de Limoncello et des chips au paprika : le mélange est bon ! Au cours de nos échanges, j’en viens à parler d’OSS 117 et nous décidons de regarder les deux films. Je traduis quand je peux les blagues françaises, et réalise que ce n’est pas facile de les expliquer en anglais. Mais il accroche bien au film, et nous rigolons bien. Comment est votre blanquette ? Mythique.

Le dimanche, il est déjà l’heure du départ. Mon hôte me conseille de prendre le bus pour aller jusqu’à l’aéroport – également 1h, mais pour 8€ cette fois-ci – ce que je fais. Quand j’arrive à l’aéroport, je découvre un personnel très détendu et souriant. On est loin de la rigueur allemande !

Bilan de ce weekend prolongé : une cure de nourriture italienne, la découverte d’une ville au patrimoine riche et une très belle rencontre ! Mon seul regret aura été d’avoir finalement peu parlé italien. Une raison de plus de revenir en Italie !

27999068_1710572055665607_1387972605_o

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s