« On ne vous dit pas tout » – 4 choses sur le travail en Allemagne (Episode 1)

Voilà maintenant cinq mois que je travaille en Allemagne. Qu’est-ce qui m’a le plus surpris, marqué, étonné ? La réponse en quatre point.
1. La première chose, qui est peut-être la plus bête mais à laquelle je n’avais pas du tout pensé avant de signer mon contrat, c’est le clavier. Car oui, les allemands n’utilisent pas notre bon vieux clavier azerty, ni même le qwerty américain. Ils utilisent le clavier qwertz ; en bref ils ont rajouté leur sauce (Heinz? Cela expliquerait le Z me direz vous) au clavier americain.
Ayant passé le TOEFL l’année dernière, un examen américain évaluant son niveau d’anglais dans l’objectif d’étudier à l’étranger, j’avais déjà traversé l’épreuve douloureuse d’adopter un nouveau clavier. Soulagée après les résultats de l’examen, je pensais que cette époque était révolue, mais ce n’était que le début…
33864171_1817203658335779_5767659793082744832_n
Bien sûr, il est possible de rajouter un clavier dans les paramètres windows pour écrire avec un clavier français, mais quand on écrit des mails en allemand, anglais et parfois français, ce n’est pas si utile car on ne voit pas les touches. Du coup, si l’on active le clavier français, cela donne l’impression de pianoter comme Ray Charles, mais avec un poil de talent en moins…
Toutefois la bonne nouvelle réside dans le fait qu’après plusieurs semaines de galères, incluant des messages incompréhensibles envoyés à ses collègues et des relectures innombrables d’e-mails, on finit par s’y habituer. Cela devient même logique et simple après le cap du premier mois. Car le clavier est avant tout adapté à la langue, et écrire allemand avec un clavier français n’est pas du tout pratique (il faut faire alt + 225 pour écrire ß par exemple). Qui plus est, le clavier allemand permet d’écrire facilement en anglais, ce qui évite de devoir activer le qwerty. Donc un bilan positif somme toute !
Et écrire par exemple wann wirst du züruckkommen ? (quand seras-tu de retour ?) c’est quand même mieux que yqnn yirst du wuruckkoööen M quand on y pense…
 2. Une autre différence avec la France, et moins inattendue, réside dans le rythme de travail. En plus de travailler 40h / semaine (adieu la semaine des 35h), les allemands sont très matinaux. C’est-à-dire qu’il n’est pas rare de voir du monde dans les bureaux dès 7h du matin. J’étais plutôt du genre à regarder les Totally Spies avec mon bol de céréales devant la télévision à cette heure-là, mais le virus allemand m’a contaminée et je suis venue plusieurs fois à 7h.
Notamment le lundi matin après des bus et trains de nuit, autrement dit des nuits blanches dans les transports, ce que je ne conseille pas forcément, car le sommeil, c’est la santé ! – ceci était un message du ministère de la santé publique, vous pouvez reprendre votre lecture. 
33872646_1817203668335778_2658523033248989184_n
Le positif dans tout ça, c’est que là où les français restent au travail jusqu’à 18h/20h, les allemands sont pour la plupart tous partis à 17h et passent ainsi plus de temps avec leur famille. A cette heure-là, en France, c’est plutôt la pause goûter avant deux autres réunions..
3. Mahlzeit. Mahle quoi ? Vous pouvez répéter ?
33960581_1817230804999731_4229494050035597312_n
Apprenant l’allemand de manière plus ou moins active depuis le collège, et ayant déjà séjourné dans plusieurs familles, je pensais savoir ce qui était coutume de dire à l’heure du repas. A savoir « Guten Appetit », l’équivalent allemand de notre cher bon appétit. Oui, et non. Les allemands disent Guten Appetit (ou « Guten », notre « bon ap ») quand ils sont à table, mais entre 11h du matin et environ 14h, quand ils croisent un collègue, ils lui disent « Mahlzeit ». En bref, c’est le bonjour du midi, sauf qu’en France on ne dit pas « Heure de manger ! » quand on croise ses collègues. Ou alors j’ai raté un truc, et ça fait trop longtemps que je n’ai pas habité en France.
Le plus surprenant, c’est que l’on ne dit pas Mahlzeit qu’une seule fois, mais dès que l’on recroise ses collègues à cette heure-là. Ainsi, je me retrouve certains jours à dire 6 fois Mahlzeit à la même personne. Alors que je lui ai déjà dit bonjour en arrivant le matin, bon appétit à table et bonsoir en partant.
Non, franchement, je ne comprends pas.
4. GENAU. Pardon ? GENAU. Pardon ? GENAU. Si vous insistez..
Travailler dans un univers germanophone, c’est aussi remarquer les tics de langage. Là où les français ont des tics différents (certaines personnes comme moi disent sans cesse « en fait et « du coup », alors que d’autres répètent tout le temps « ouais ok d’accord ça marche », qui est un poil redondant diront les puristes), il semblerait, après une étude très poussée que je mène sur une population d’environ 25 individus depuis 150 jours, que les allemands utilisent TOUS le même mot à tout bout de champ. Ce mot passe-partout c’est genau qui signifie grosso modo « c’est ça » ou « exactement ». Il est prononcé chaque jour par nos voisins germaniques environ autant de fois que mes déclinaisons sont incorrectes. C’est-à-dire beaucoup, beaucoup.
33863379_1817208445001967_8072450359215259648_n

Tant et si bien que le syndrome du genau touche de plus en plus de français expatriés à l’étranger, comme j’ai pu le constater. A quand un numéro vert ?

Voilà la fin de ce top, à venir d’autres articles décalés sur mon expérience en Allemagne !

EDIT du 10/06/18 : après discussion avec un français expatrié en Allemagne depuis plusieurs années, on peut au moins rajoutée deux points : les boissons pétillantes (même le jus de pommes est pétillant ici!) et les hot-dogs locaux que les allemands s’entêtent à faire dans des pains trop petits (ou avec des saucisses trop volumineuses,article à venir sur la nourriture en Allemagne)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s