Berlin – Allemagne

Berlin, capitale de l’Allemagne. Berlin, coupée en deux pendant la guerre froide. Berlin, ville internationale connue pour sa vie nocturne. Berlin, que j’ai enfin pu voir de mes propres yeux !

J’ai passé deux weekends d’affilée à Berlin et eu le temps en quatre jours de me faire une bonne idée de la ville. Arrivée en avion le premier weekend – parfois Easy Jet bat tous les autres modes de transport en termes de prix, faire de la veille sur leur site sert toujours – j’opte pour le covoiturage lors du deuxième et passe une bonne partie de la journée dans la voiture. L’avion est clairement plus pratique, mais le covoiturage permet de découvrir l’Allemagne depuis la fenêtre ce qui est un privilège !

Nota Bene : J’ai volontairement placé cet article dans la catégorie couchsurfing même si je n’ai pas trouvé d’hôte à Berlin – ce sont des choses qui arrivent, malgré la dizaine de messages que j’ai pu envoyer. Mais ce n’est pas parce que l’on n’est pas chez l’habitant que l’expérience n’est pas authentique ! Qui plus est, j’ai pu revoir un ami français habitant à Berlin depuis deux ans et il m’a fait découvrir des coins de la ville que je n’aurais jamais vu. Par exemple, qui pensait que la maison d’Angela Merkel se trouvait à côté d’une boutique de souvenir et en face d’un site de construction ? Pâle figure par rapport à Downing Street diront certains…ou praticité allemande diront d’autres. Tout est une question de point de vue. Je vous laisse choisir.

Ce que je retiendrai sans doute le plus de Berlin est la fracture entre deux mondes. D’un côté, des bâtiments imposants et majestueux :

Le Reichstag

32727641_1804807556242056_5159308509174562816_n

Le Berliner Dom 

32620865_1804808086242003_1931161169096081408_n

De l’autre, c’est l’aéroport abandonné au sud, la diversité culturelle de Kreuzberg et les quartiers alternatifs où l’on peut se perdre le soir venu.

Le fameux aéroport (Tempelhof) qui ressemble plus à un terrain vague qu’autre chose :

32592230_1804807992908679_7648865566198857728_n

Bon, au moins, on peut y faire de belles photos. 1 2 3 paré au décollage ! 

32650678_1804808102908668_2486442200712347648_n

Raté…tu peux me prêter tes ailes Icare ? En attendant, ce sera une médaille en chocolat :

32561154_1804807972908681_8613911779505864704_n

La plage « Yaam« , un repère alternatif de la ville (+1 pour la nourriture africaine et la musique reggae chill) :

32746481_1804807202908758_1732544757294432256_n

Un autre espace aménagé plus récent et dans la même veine, situé non loin de la Ostbahnhof (gare de l’Est) :

32659340_1804808059575339_3050628365980532736_n

Sans oublier tous les bars que la ville propose : par exemple le bar « Madame Claude »  – non, ce n’est pas une maison close – où tout le mobilier est collé au plafond et où des concerts alternatifs ont lieu dans la cave. Mais encore un terrain vague dans le quartier Friedrichshain, peuplé de bars improvisés dans des maisons ou hangars abandonnés. Franchement, en descendant des escaliers qui donnaient sur un chemin boueux, je ne m’attendais pas à tomber sur des américaines dans un bar et à parler de Supply Chain à 2h30 du matin après plusieurs shots de vodka…Je demande encore à trouver des lieux comme ceux-ci à Paris !

Je n’ai pas de photos du quartier Kreuzberg, mais pour faire simple c’est un quartier ou l’on peut trouver un restaurant à burger mexicain à côté un coiffeur, lui-même à côté d’un restaurant vegan et d’un salon de tatouage. Sans mentionner la densité de dealers de drogue au mètre carré qui est aussi élevée que dans le quartier Thamel à Kathmandu – c’est à dire très, très, élevée. En bref un quartier fourre-tout, surprenant, qu’il faut parcourir à pied pour s’en imprégner.

Plus généralement, je recommande tout particulièrement les « free tours » qui sont organisées tous les jours pour découvrir la ville. J’en ai fait une première pour visiter les spots touristiques – notre guide, un Israélien prénommé Jonathan, pratiquait l’autodérision à tour de bras ce qui a apporté sa touche à la visite – et une deuxième sur le street art qui m’a emmenée jusqu’à Kreuzberg où j’ai pu admirer des fresques que je n’aurais pas découvertes autrement.

32378454_1804806736242138_4525173033349939200_n

Le célèbre Brandenburger Tor :

32679811_1804806749575470_6787663252563165184_n

Sur la place, le fameux hôtel où Michael Jackson a tenu son enfant par la fenêtre – notre guide nous a informé que les nuits dans cet hôtel dépassaient le millier d’euros, dommage qu’ils ne proposent pas de chambre en couchsurfing…

32584783_1804806839575461_1186029358792310784_n

Le mémorial de l’Holocauste, un lieu prenant :

32699900_1804806849575460_8516871769456377856_n

Niveau street art,  un artiste français implanté à Berlin depuis quelques années pour commencer :

32745641_1804806962908782_3899606674410831872_n

Un astronaute à Kreuzberg (ex Berlin Ouest), représentant la conquête spatiale pendant la Guerre Froide :

32739776_1804807222908756_1880895418779303936_n

Karl Marx, qui commençait presque à me manquer après deux ans de prépa :

32709181_1804807039575441_8155111437233029120_n

Ceci n’est pas du street art, mais pour moi ce chien vu à Berlin est clairement un artiste de rue.. et apparemment, c’est une célébrité mondiale !

32785941_1804807599575385_129944196885774336_n

Egalement, je recommande à Berlin :

  • une balade le long du mur East Side Gallery, pour découvrir cet ancien pan du mur qui séparait Berlin Est et Ouest et qui est désormais l’un des lieux emblématiques de la ville

32894458_1804807809575364_6398333581101367296_n

  • le musée Juif : Pour le lieu et son organisation en trois axes (un musée que je trouve complémentaire avec le centre de la documentation de Nuremberg)

32588541_1804808009575344_2120001256079491072_n

L’un des axes du musée se termine sur cette zone où l’on peut marcher sur des visages en ferraille, provoquant un bruit tonitruant. Le but de l’architecte, simple à comprendre, est de redonner une voix aux millions de Juifs qui ont été déportés pendant la Seconde guerre mondiale. Difficile de rester indifférent dans cette pièce. Une grosse claque…

32709189_1804808066242005_7964494526574231552_n

  • Plus léger, je conseille si vous avez du temps de vous hisser sur les hauteurs de la Fernsehturm (tour de la TV) de Berlin. L’entrée n’est pas donnée (une dizaine d’euros), mais depuis le sommet on peut observer tout Berlin et les panneaux explicatifs sont bien documentés. Ne faites pas comme moi qui devais prendre un covoiturage 30 minutes après mon arrivée et qui ai du lire la centaine de panneaux à la vitesse de l’éclair, et prévoyez une bonne heure et demie pour visiter la tour.

32658080_1804806942908784_3098343300860477440_n

32623068_1804807572908721_8241079725968064512_n

Je ne recommande pas :

  • l’auberge de jeunesse qui se situe à Kreuzberg (Hostel Staycomfort), parce qu’elle n’est justement pas confortable du tout et que la probabilité de se faire piquer ses affaire est élevée : les chambres ne sont pas fermées à clés, le « salon/cuisine » est dépourvu de charme (et c’est un euphémisme), les toilettes sont mal entretenues, l’auberge ne fournit pas de cadenas pour sécuriser ses affaires…en bref c’est un véritable taudis. Solution économique quand comme moi vous n’avez pas de nouvelles sur couchsurfing, mais il ne faut pas avoir d’attentes.

Aller, à bientôt pour de nouveaux articles !

32745196_1804808112908667_1871088573923459072_n

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s