Un weekend à Cali !

Cali est la troisième plus grande ville de la Colombie. Etant donné qu’elle est sur la route pour aller en Equateur, je décide de m’y arrêter quelques jours pour la découvrir. Par chance, un français que j’ai rencontré à l’aéroport s’y rend aussi et nous passons le weekend ensemble. Il fait de très belles photos et la plupart que vous pouvez voir dans cet article sont de lui !

A90FC8C3-1439-4101-991A-6530DC0FC32E

Trajet de l’auberge à Cali

Cali n’est pas la porte à côté depuis l’auberge où je me trouve. Par chance, un allemand séjournant à l’auberge habite à Medellín et s’y rend ce jour là. Je saute dans sa voiture et retourne dans cette ville deux semaines après l’avoir quittée. La française qui m’accompagne lors de ce trajet en voiture habite également à Medellín depuis peu, et m’invite dans sa coloc. Rooftop avec une jolie vue sur la ville, je ne demande pas mieux.

Un peu de repos, puis direction le terminal sud de la ville, où je dois prendre mon bus de nuit pour Cali. C’est un vendredi soir et uber ne marche pas – sûrement saturé – sauf que je suis à court de monnaie locale donc je ne peux pas payer un taxi…la française me dépanne, et je prends le premier taxi venu. Morale de l’histoire, c’est toujours mieux d’avoir un peu de monnaie d’avance !

Au terminal, le wifi ne fonctionne pas et je ne trouve pas le français. J’attends plus de trente minutes, me disant qu’il a du avoir un problème. Finalement il m’appelle, je le rejoins et nous mangeons des sandwichs qu’une amie à lui a préparé – je suis bénie depuis le début de cette journée..

Le bus n’est pas très confortable, on peut incliner le siège mais la route tourne beaucoup donc on est régulièrement secoué. J’arrive à Cali le lendemain, vers 7h30 du matin, après un départ à 22h la veille, fraîche comme un gardon (ou pas!)

91AF755E-0C38-463A-8C96-32E8939732EE

Auberge

L’auberge (King Bird Hostel) que j’ai dégotée est très sympa, située dans l’ancien quartier colonial de la ville (San Antonio) avec ses belles maisons de couleurs. A notre arrivée, il y a bien sûr un match de coupe du monde – Angleterre vs. Suède – et le gérant avertit justement deux jeunes anglais des risques dans les grandes villes colombiennes.

A l’auberge nous rencontrons des locaux, et même si je ne participe pas à la discussion – mon espagnol est encore très très basique – je comprends ce qu’il se dit. Notamment sur l’éducation supérieure qui coûte une fortune en Colombie (facilement 10 000 dollars l’année) et n’est donc réservée qu’à l’élite. Une enseignante déplore les conditions dans les écoles publiques, où il y a parfois jusqu’à 500 élèves par classe dans le nord de la Colombie. La différence avec le privé est palpable, où les écoliers ont de bien meilleures conditions d’étude.E556B021-4C28-4108-88B2-3DB4D4FEFA78

Cali

L’auberge est à deux pas d’une colline depuis laquelle on peut admirer la ville. Nous nous y rendons et tombons sur un mariage. Le français prend de somptueux clichés comme vous pouvez le voir. On se croirait dans un film !

939A055F-26CC-4813-82EA-3724B3B7AE1A

C674315C-A5BD-4770-B55F-711F5A85321D

L’Eglise qui se trouve sur la place est également très typique :

A5FCC92F-FF10-4B5E-A15C-D7E71B370A36

Après un repas dans un restaurant local – toujours devant la coupe du monde – nous partons visiter le centre de Cali.

Encore une fois nous tombons sur un événement inattendu : le mariage de plus d’une trentaine d’officiers ! Tout le centre est paralysé, et nous immortalisons le moment.

9EC39B8B-19F2-4BC4-BE27-66B4A0952275

444EFA49-D43B-4C25-B257-3BC223E81D47

E083D611-8DB8-4C32-B360-66E96CA5281F

Le centre historique me plaît bien, avec notamment une jolie Eglise de style gothique.

9D4C01A6-5300-49F5-8226-F1733BE33ECA

Le soir, nous allons danser la salsa – ou plutôt, il danse et j’observe – car oui mesdames et messieurs Cali est la CAPITALE mondiale de la salsa ! Il existe trois sortes de Salsa : celle de Cali, Porto Rico et Cuba ; et celle de Cali semble être la plus difficile à danser de surcroît. Quoi qu’il en soit je profite bien de la soirée et me laisse porter par le rythme de la musique.

Le lendemain, direction le zoo de Cali qui est le plus grand de Colombie. C’est dimanche, donc le zoo est assez bondé. Il est tout de même grand et on ne se marche pas dessus.

J’ai même la chance d’avoir mon nénuphar, je suis trop contente 😉

1BFE728F-DAD2-4D8F-9382-6C65E36E51F3

…et mon perroquet !

5BEE38ED-2045-4A9D-8ECC-5E0FD7CB3B0C Certains animaux n’ont pas beaucoup d’espace pour vivre – comme dans la plupart des zoos. Imaginez-vous enfermé dans une cage toute votre vie avec des touristes vous prenant en photo…Ca ne donne pas spécialement envie, non ?

80B547CD-7B5F-4BEA-9B42-0456116AB317

1EDC6F1C-5A1C-472A-A909-28DB5C4AF0A3

8F6B2E88-660E-4750-8013-78B374484909

Je repars tout de même du zoo avec un but précis : devenir un lion. Pourquoi ? Tout simplement car ils font 10h de pause pour 1h d’activité. Ce rythme me plaît bien. On signe où pour être un lion ?

Après le zoo, nous partons au Cristo Rey. Comme à Rio, un Christ surplombe la ville et depuis le haut de la colline il est possible d’observer la ville. Et contrairement à Bogotá (Excursion à Bogotá : ascension du Monserrate), on voit les limites de la ville. 11 million d’habitants et 3,5 millions ce n’est pas tout à fait la même chose !

D14CD1EE-4A11-4B92-80BD-7A302FF3B589

53822A08-711D-466F-B1B3-CB8A3FA87D84

3D781AEF-255B-4232-9C20-8FFCEB3574C4

Bilan : un weekend à Cali haut en couleurs !

 

 

 

2 réflexions sur “Un weekend à Cali !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s