Visite d’un cratère en Equateur !

Depuis Quito, il est possible d’aller visiter le cratère Quilotoa assez facilement.

Pour une fois – et je crois d’ailleurs que c’est la première depuis bien longtemps – je décide de recourir à une agence qui organise des excursions. Je préfère généralement tout organiser moi-même – cela revient moins cher et je peux prendre le temps que je veux – mais après un mois de voyage, j’avais besoin d’un break. Cette journée où j’ai pu mettre les pieds sous la table m’a fait un bien fou !

L’excursion était organisée en trois temps forts :

1. La visite d’un marché local, où la plupart des locaux sont Quechua – pas la marque d’habits, hein, mais le peuple. On pouvait voir toutes sortes de pommes de terre, et pour peu ! Il y a environ 400 types de pommes de terre dans cette région.

2. Visite d’une famille Quechua qui vit de manière traditionnelle. Le père de famille nous a ouvert sa maison, et le guide a traduit ce qu’il nous racontait. Il nous a ainsi expliqué qu’il élevait des cochons d’inde (Cuy en espagnol) et qu’il les vendait, ce qui est très courant en Amérique latine – l’Equateur en consomme près de 4 millions chaque année et les chiffres sont encore plus élevés au Pérou et en Bolivie ! Également, il n’a l’électricité que depuis quelques mois ce qui est un changement pour sa famille. L’échange était intéressant mais j’avoue que je préfère rencontrer des locaux par moi-même plutôt que dans ce cadre, il doit voir passer 20 touristes tous les jours…

3. Randonnée au lac Quilotoa, qui se trouve à 3900 m d’altitude et au coeur d’un cratère. La descente à pied n’est pas si simple même en chaussures de rando car le sol est glissant. Je vois plusieurs personnes manquer de tomber. Le lac est magnifique, et le guide nous explique qu’il perd malheureusement peu à peu de sa couleur à cause de la pollution.

Plusieurs touristes font la remontée à dos d’âne mais je préfère randonner. Et je sympathise avec une touriste autrichienne, parle allemand avec elle et apprends plein de choses sur l’Autriche où j’habiterai à la rentrée !

Après le retour au sommet, nous allons manger dans un restaurant et le repas chaud fait bien plaisir. Je tombe sur une équatorienne expatriée au Canada qui me parle du système de santé publique en Equateur et du manque de moyens – je comprends mieux pourquoi mon hôte couchsurfing travaille 90h par semaine à l’hôpital de Quito…

La journée se termine avec un retour à Quito à 18h30. En bref une bonne journée mais une excursion à 45$ pas des plus données, ce qui donne envie de continuer à se faire des sorties en autonomie. J’ai d’ailleurs rencontré de nombreux touristes qui ont fait la « Quilotoa loop », une rando de plusieurs jours qui permet de voir le lac et que l’on peut organiser seul !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s