Top 6 des excursions en Autriche

Après une année Erasmus en Autriche, j’ai pu faire un certain nombre de voyages dans le pays. Voici un palmarès de mes sorties préférées !

Salzbourg

Quatrième ville du pays avec 150 000 habitants, Salzbourg en vaut le détour. J’y avais d’ailleurs dédié un article il y a quelques temps. Je recommande de passer un weekend dans la ville de Mozart, pour s’en imprégner et faire des randonnées dans les environs.

img_3505

Graz

Deuxième plus grande ville du pays après Vienne avec 270 000 habitants, Graz est l’autre poumon économique du pays. Ce n’est pas grand mais bien préservé, on y retrouve le même style de bâtiment qu’à Vienne et en bonus on peut monter sur une colline qui surplombe la ville. Pour la petite histoire le château qui se trouve en haut n’a jamais été conquis, mais la guide nous a expliqué que Napoléon l’avait en grande partie détruit (cocorico!).

 

Innsbruck

Cinquième ville d’Autriche (125 000 habitants), Innsbruck est à bien des égards la ville jumelle de Grenoble. Etudiant dans la ville française, j’y ai vu plus d’un point commun : proximité des montagnes (dans les deux cas, on les voit depuis la ville) et donc des pistes de ski, rive avec des maisons colorées, spécialités à base de fromage, grande proportion d’étudiants… J’y ai d’ailleurs croisé des étudiantes de mon école, qui m’ont dit qu’elles n’avaient pas l’impression d’avoir quitté Grenoble (si ce n’est pour la langue, à Innsbruck on parle le dialecte tyrolien et ils sont peu friands de l’allemand standard !).

La seule déception pour moi a été le ski, les domaines proches de Innsbruck sont petits et ce n’est pas donné. 37€ pour faire du ski une demi-journée alors que le domaine est plus petit que le Mont Serein (Mont Ventoux), c’est abusé !

En tout cas si vous y allez pour un weekend je vous recommande de tester deux spécialités autrichiennes : les « Knödel » et le « Kaiserschmann« . Ma coloc viennoise raffole des Knödels et en a préparé plusieurs fois, c’est pas mauvais du tout ! En bref c’est une sorte de grosse boule composée de croûtons de pain, pommes de terre, lait, beurre, oeufs, légumes et de viande (ou de ce que l’on veut, ma coloc en a aussi fait aux abricots!) que l’on cuit dans un grand volume d’eau chaude. Le Kaiserschmann, c’est du pain perdu que l’on trempe dans de la compote de pommes. Un délice !

 

Melk

Ce n’est pas plus grand qu’un village, mais Melk abrite une belle abbaye. Et puis, c’est quand même classe de se dire qu’on a visité une ville qui était capitale de l’Autriche il y a plus de 1000 ans !

img_2575

Mauthausen

L’Autriche, comme vous le savez peut-être, avait été annexée par le régime nazi en 1938 et ne faisait ainsi qu’une avec l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Lorsque j’habitais en Allemagne l’année dernière, j’avais été particulièrement émue lors de ma visite des anciens quartiers généraux nazis à Nuremberg, et plus tard dans l’année du camp de concentration de Dachau. Il y a les cours d’histoire et puis il y a l’histoire, et on prend un sacré coup en étant sur les lieux. En arrivant en Autriche, on m’a rapidement parlé du camp de Mauthausen et puisque l’association erasmus de mon université organisait une sortie là-bas, je me suis dis que ce serait l’occasion d’y aller.

La visite guidée a été très émouvante car elle était menée par un autrichien dont les grands parents sont morts au camp. On voyait qu’il se sentait très concerné par le lieu, l’histoire des prisonniers et celle de sa famille. Il nous a ainsi expliqué le fonctionnement du camp, les techniques des nazis pour tuer des détenus (ils leur disaient d’aller chercher des framboises dans la forêt), montré les escaliers de la mort que les détenus devaient emprunter tous les jours en portant 60 à 300kg de pierres, que les nazis faisaient redescendre pour qu’ils recommencent, et ce toute la journée (ce n’est pas sans rappeler le châtiment de Sisyphe…). Il nous a ainsi montré une zone où des corps russes ont été retrouvés. Ils ne pesaient que 28kg. Ou encore la zone où 30 000 corps ont pu être incinérés…

Une journée difficile, mais instructive. Et surtout, un devoir de mémoire.

 

Hallstatt

Hallstatt, c’est le village touristique par excellence. Plus de touristes que d’habitants, (780 habitants contre plusieurs milliers de touristes par jour) venant majoritairement d’Asie. D’ailleurs la Chine a crée sa ville copie conforme, tellement ça leur a plu.

Alors oui c’est mignon, il y a un joli lac et une mine de sel, mais après…Il y a pléthore de jolis villages en Autriche, et le pays ne manque pas de lacs. J’y suis allée en mars et c’était déjà noir de monde, je n’imagine même pas en période haute. Je conseille d’aller dans des villages moins touristiques si l’on veut s’imprégner de la campagne autrichienne !

 

C’est la fin de ce top.

Alors, vous venez en Autriche ?

Une réflexion sur “Top 6 des excursions en Autriche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s